Blog d'actualité – Assurances VIGREUX-SEREMET

Une histoire d'assurance

Le BURN-OUT … Le mal moderne

Poster un commentaire

Vouloir travailler toujours plus, obtenir des meilleurs résultats, peut mener jusqu’à l’épuisement professionnel.

Selon une étude de l’institut ITHINK (expert en sondage de l’opinion), à ce jour, près de 2 salariés sur 10 se disent potentiellement en situation de burn-out et plus de 3 sur 10, disent être confrontés à ce problème dans leur entourage professionnel.Featured image

Mais le BURN-OUT, qu’est-ce-que c’est ?

Un mal être qui évolue au fil du temps, qui s’accroît avec le stress et la pression professionnelle. Les symptômes apparaissent sous différentes formes : crampe d’estomac, trouble du sommeil, fatigue, isolement … Mais ces derniers se transforment rapidement en une dépression sévère qui peut, dans les cas les plus critiques, aboutir à des fins tragiques comme cela a été le cas chez Orange en 2008 et 2009.

Aujourd’hui, le burn-out n’est pas considéré comme une maladie professionnelle et ce, malgré le nombre de personnes touchées qui ne cesse d’accroître.

Alors, faut-il reconnaître comme maladie professionnelle les troubles psychiques liés au stress ?

C’est la mesure choc que réclament experts et syndicalistes face à la montée préoccupante de l’épuisement au travail. Le projet de loi REBSAMEN du 23 juillet 2015 a donc permis de réfléchir sur le burn-out. Ce dernier ne figurera pas au tableau des maladies professionnelles, mais des commissions régionales pourront, selon des cas très précis, autoriser la prise en charge du salarié par la branche accident du travail – maladies professionnelles de la Sécurité Sociale, financée par les cotisations des entreprises.

Et vous dirigeants d’entreprises, savez-vous quel est votre responsabilité face à un salarié victime d’un burn-out ?

La meilleure solution : prévenir le burn-out 

Voici quelques conseils qui peuvent vous permettre d’éviter ce mal professionnel :

  • Il faut tout d’abord savoir relativiser les situations afin de pouvoir lutter contre le stress.
  • Il faut aussi savoir dire non afin de réduire la surcharge de travail et ainsi savoir délimiter les rôles de chacun.
  • Il est important de communiquer entre les salariés et avec les dirigeants pour ainsi éviter les conflits.
  • Et enfin, certainement le meilleur moyen d’éviter le burn-out : savoir se déconnecter !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s